3 petites habitudes pour gérer le stress au quotidien.

Varda Etienne, porte-parole du Salon VDSM pour la santé mentale, deuxîème édition Slider Blog des conférences et ateliers, Salon VDSM Slider Blog, Talk-shows du Salon VDSM pour la santé mentale SLide Blog, Exposants du Salon VDSM, PhysioExtra, Phobies-Zéro, Aneb Québec

À NE PAS MANQUER

Avez-vous de la difficulté à gérer le stress? Vous arrive-t-il de ressentir une pression sur vos épaules face aux exigences quotidiennes de la vie? Vous avez parfois l'impression de ne pas être à la hauteur de ce que l'on attends de vous, tant au niveau personnel que professionnel? Ou encore, trouvez-vous difficile de vous reposer réellement après une dure journée durant laquelle vous aviez l'impression de constamment courir après le temps?

Si vous avez répondu oui à l'une de ces questions, laissez-moi vous dire que vous n'êtes pas seul! Selon Ann Douglas, auteure de nombreux livres et mère de quatre enfants, six personnes sur dix, disent ne pas avoir assez de temps à consacrer au plaisir. De nos jours, nous priorisons les corvées, la performance et les to-do lists; il n'est donc pas surprenant que nos niveaux de stress soient plus élevés que jamais auparavant.

Hier, je suis tombé sur l'article L'escalade du stress, paru le 28 mars dernier, dans la version en ligne du Journal de Lévis. Suite à une étude effectuée par l'entreprise Morneau Shepell auprès de 1 000 travailleurs canadiens, le Journal s'est intéressé à la place que le stress prend dans nos vies. Même si je reste constamment à l'affût des statistiques liées à la santé mentale, je reste toujours surprise devant les résultats de nouvelles études.

Selon le Dr Herbert Benson, du Mind/Body Medical Institute de l'université Harvard, environ 80 % des consultations médicales seraient liées au stress, d'une manière ou d'une autre. De même que 60 % à 80 % des accidents de travail, selon l'American Institute of Stress. - Réf : Passeport Santé

En tenant compte de ces faits, j'ai voulu vous préparer un petit guide afin que vous puissiez facilement gérer et réduire le stress dans votre vie. Ces 3 habitudes simples vous permettront de ressentir une diminution du stress dans l'immédiat, en plus d'établir les fondations d'une vie saine durable.

1 - Pratiquer la gratitude pour combattre le stress

3 habitudes pour gérer le stress : Pratiquer la gratitudes

En général, lorsque nous éprouvons des niveaux de stress élevés, nous avons tendance à penser de façon plus négative. Il en est de même lorsque nous vivons un stress mineur sur le long terme. Un cercle vicieux s'installe alors; le stress nous rend négatif et la négativité nous rend stressé. Alors comment fait-on pour briser ce cycle?

Pratiquer la gratitude fait, à mon humble avis, partie de la solution. Les études relatant les bienfaits de pratiquer la gratitude sont nombreuses. Pour l'avoir implanté dans ma boîte à outils depuis quelques années, je peux confirmer avec certitude, que d'apprendre à être reconnaissant réduit considérablement le stress.

À chaque soir, avant d'aller au lit, je note 3 choses pour lesquelles je suis reconnaissante. Cet exercice puissant est également prônée par la psychologie positive. Le chercheur en psychologie à l'université de Californie, Robert Emmons, a constaté que ceux qui font régulièrement une liste des motifs pour lesquels ils se réjouissent se sentent mieux dans leur peau. Ces personnes deviennent plus actives et développent une meilleure résistance au stress. De par mon expérience personnelle, je confirme les propos de M. Emmons.

La psychologie positive et la gratitude

Qui plus est, plusieurs experts de la psychologie positive s'entendent pour dire que la gratitude aide à diminuer les niveaux de stress au quotidien. D'ailleurs, Phillip Watkins, chercheur à l’université de psychologie de Washington, a conclu que la reconnaissance consciente nous amène à apprécier ce que nous avons plutôt qu’à déplorer ce qui nous manque. Cette technique a entre autre pour effet de diminuer les frustrations et d'améliorer notre santé émotionnelle. Pratiquer consciemment la gratitude renforcerait également les liens sociaux. D'apprendre à être reconnaissant affaiblira aussi vos émotions négatives et vous procurera un sentiment de bien-être durable.

Pour en apprendre davantage sur les bienfaits de la gratitude, je vous invite à lire l'article 10 bonnes raisons de pratiquer la gratitude sur Positivia.

2 - 15 minutes de marche par jour

3 habitudes pour gérer le stress : 15 minutes de marche par jour

Je ne sais pas pour vous mais pour ma part, depuis toute petite, j'entends régulièrement dire que la marche est essentielle pour maintenir une bonne santé. Malgré tout, je n'y ai jamais vraiment porté attention. J'en étais même parfois un peu blasé.

Je crois que cet automatisme de rejeter la marche ou l'activité physique venait, en partie, du fait qu'on utilise la méthode de culpabilisation plutôt que de l'encouragement lorsqu'on en fait la promotion. Les bénéfices sont pourtant réels et nombreux. C'est en comprenant bien les effets positifs de la marche que j'ai réussi à passer à l'action. Donc, avant de vous exposer ces bénéfices, laissez-moi tout d'abord de survoler les impacts négatifs de la sédentarité.

La sédentarité, un problème de santé publique mondial

D'après l'Organisation mondiale de la santé ( OMS ), près de 31% des adultes âgés de 15 ans et plus manqueaient d’activité physique en 2008 (hommes 28% et femmes 34%). Toujours selon l'OMS, environ 3,2 millions de décès chaque année seraient attribuables au manque d’exercice. Dans l'ensemble des régions OMS, c'est un mode de vie sédentaire qui est majoritaire.

Dans un article publié sur le site " Observatoire de la prévention " de l'Institut de cardiologie de Montréal, le Docteur Martin Juneau, cardiologue, relate que l’inactivité physique est associée à un risque accru de développer ou d’aggraver des maladies chroniques. Il est donc primordial de revoir notre mode de vie si l'on veux être en santé. Mais qu'en est-il des bénéfices sur notre santé mentale?

Combattre la sédentarité un pas à la fois

Pratiquer la marche, ne serait-ce que 15 minutes par jour, améliore l’humeur et favorise le maintien d’une bonne santé mentale. Elle diminue le stress et, par conséquent, son impact négatif sur notre santé. L'adage " un esprit sain dans un corps sain", prend ici tout son sens.

Il faut comprendre que le terme "santé mentale" n'est pas seulement descriptif d'une abscence de la maladie. La santé mentale est un état de bien-être dans lequel une personne peut se réaliser. Elle sait surmonter les tensions normales de la vie, accomplir un travail productif et contribuer à la vie de sa communauté.

L'activité physique vous permettra de :

  • ressentir un sentiment de fierté, d’estime de soi et de bien-être général;
  • augmenter votre capacité de concentration et celle d’accomplir vos activités quotidiennes;
  • réduire votre niveau de stress et améliorer votre capacité à le gérer;
  • avoir un sommeil de meilleure qualité.

En conclusion, bouger sera un atout précieux pour votre santé physique. En plus de vous aider à gérer le stress de façon saine.

À lire aussi : 4 façons simples d'apprivoiser la méditation lorsque le hamster roule trop.

3 - Écouter ou pratiquer la musique

3 habitudes pour gérer le stress : Écouter de la musique

Au cours des années, les recherches en neurosciences et en psychologie acquiescent qu'écouter ou que de pratiquer la musique, a de nombreux bienfaits sur le cerveau. Il va s'en dire que la musique peut transformer notre comportement, nos émotions et nos activités. Au cours des années, les recherches en neurosciences et en psychologie ont également démontré que la musique a des impacts positifs sur les fonctions de notre cerveau. Notre mémoire, nos émotions, ainsi que notre attention, apprentissage et la motricité, sont tous amélioré grâce à la musique.

Toujours selon les experts, la musique créerait également un lien entre les humains. Elle serait en fait un langage universel en facilitant la communication au-delà des mots et des limitations linguistiques. S'ouvrir sur le monde entier et pouvoir communiquer avec des gens de partout, brise la solitude. Lorsque nous sommes stressé, nous avons tendance à s'isoler et à se refermer sur nous même. Ce mécanisme de défense, bien qu'il soit humain, ne fait qu' enforcir les effets néfastes du stress. En s'ouvrant aux autres, le stress diminuera peu à peu.

La musique calme nos angoisses

Saviez-vous qu'en Floride, une demi-heure de musique classique par jour est obligatoire? Surnommée Beethoven’s Babies Bill, la loi 660 vise à stimuler d’une façon harmonieuse le développement cérébral des petits. C'est bien reconnu : la musique apaise nos angoisses et elle soigne!

« La musique est un moyen plus puissant que tout autre parce que le rythme et l’harmonie ont leur siège dans l’âme. Elle enrichit cette dernière, lui confère la grâce et l’illumine. » - Planton

La musicothérapie fait également ses preuves depuis le xxe siècle. L’Association québécoise de musicothérapie (AQM) la définit comme étant un mode d’intervention qui utilise les composantes de la musique (rythme, mélodie, harmonie, etc.) afin d’améliorer ou de maintenir le bien-être physique et mental de l’individu.Lorsque nous éprouvons du stress, l'organisme sécrète rapidement de l'adrénaline. Puis, dans les minutes qui suivent, l'organisme sécrète une deuxième hormone : le cortisol. Le cortisol peut d'ailleurs causer de nombreux dommages sur notre santé. La musique joue donc un rôle important car elle permet de réduire le niveau de cortisol et donc de retrouver un état de calme. 

La musique permet aussi :

  • d'apaiser l'organisme, d'améliorer l'humeur et de stimuler la mémoire ;
  • d'aider à combattre l'insomnie, d'améliorer la fonction immunitaire, en simulant notamment la production d'immunoglobuline A ;
  • d'améliorer l'activité physique, en augmentant la tolérance à l'effort.

Sans nécessairement entamer une musicothérapie, prenez le temps de faire plus de place à la musique d'en votre vie. Retourner à l'adolescence en écoutant de la musique dans votre chambre, sans rien faire de plus et simplement pour le plaisir. Faites-vous une liste de vos chansons préférées et créez-vous une trame sonore pour votre vie. Laissez le rythme de la musique vous envahir et chassez vos angoisses!

Le pouvoir des petites habitudes 

Changer ses habitudes est un défi auquel nous faisons tous face. Ce n'est pas un chose simple et souvent, nous retournons à nos veilles habitudes rapidement. C'est d'ailleurs pourquoi aujourd'hui, je vous en présente seulement trois. Rien ne sert de tout changer d'un coup, ni de vouloir que les changements se fassent rapidement. Pour instaurer de nouvelles habitudes de façon durable, il faut mieux le faire de façon graduelle et en commençant par des changements simples. Petit train va loin, n'est-ce pas?!

Dès aujourd'hui, prenez cet engagement envers vous-même. Instaurez la gratitude, la marche et la musique dans votre vie. Votre corps et votre esprit vous en remercieront!

Vous avez aimé cet article? Partagez-le avec vos amis! 

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *